Mythologie Maya

La Mythologie Maya regroupe l'ensemble des croyances de la religion Maya.

De nombreuse divinités et esprits étaient vénérés par les Mayas, et leur vision du monde est encore méconnue. Découvrez les divinités populaires de ce peuple :

AH PUCH - Dieu de la Mort
Également nommé Ah Cimi ou encore Ah Cizin, c'est le dieu de la Mort et le roi de Metnal, le neuvième niveau du monde souterrain (Xibalba). Il est souvent dépeint comme un squelette ou comme un cadavre orné de cloches, avec parfois la tête d'un hibou. Cette dernière vision du dieu de la mort a donné lieu à la croyance encore partagée aujourd'hui par certains Méso-américains que le cri du hibou annonce un décès imminent… Un dicton local dit d'ailleurs : « Cuando el tecolote canta… el indio muere » (« Quand le grand hibou chante, l'Indien meurt »).

 

CHAC - Dieu de la Pluie, de la Foudre
Avec sa hache de foudre, Chaac frappe les nuages et déclenche le tonnerre et la pluie. Chaac est l’équivalent du dieu Tlaloc chez les Aztèques. Comme d'autres dieux mayas, Chaac est à la fois un et multiple. Quatre Chacs correspondent aux points cardinaux et portent les couleurs de ces directions : rouge pour l'Est, blanc pour le Nord, jaune pour le Sud, noir pour l'Ouest.

 

HUNAB KU - Dieu Créateur
Hunab Ku est le dieu créateur des Mayas qui rétablit le monde après les trois déluges qui se déversèrent de la bouche du serpent du ciel. Le premier monde fut habité par des nains qui construisirent les cités, le second par une race inconnue : les Dzolobs qualifiés de transgresseurs et finalement le troisième monde fut habité par les Mayas eux-mêmes.

 

ITZAMNA - Dieu du Ciel, de la Nuit et du Jour
Il était le fils d'Hunab, le créateur ; on le représentait sous les traits d'un aimable vieillard aux joues creuses, au nez busqué et proéminent. Itzamma était le dieu du Ciel, de la Nuit et du Jour. C'était une divinité bienveillante qui était plutôt adorée par les classes riches de la société. Il était l’objet d’un culte au début de chaque année : on lui sacrifiait un chien voire un homme. Le sacrifié était précipité du haut d’une pyramide : une fois au sol, on lui arrachait le cœur pour en faire l’offrande au dieu.

 

IX CHEL - Déesse des Orages, des Tempêtes, de la Lune et de la Maternité
Ixchel ou Ix Chel est une déesse maya associée à l'eau, son nom signifie « Dame (ix) - Arc-en-ciel (chel) ». C'est la femme d'Itzamna et la mère de Bacabs. Elle était représentée par une vieille femme ridée aux ongles crochus. Considérée comme la cause des destructions des tempêtes tropicales et des inondations, elle est également la déesse de la Lune et la déesse de la Maternité. Certains mayas qui étaient en train d'attendre un bébé priaient afin que la déesse donne la bénédiction du bébé, et si aucun signe ne fut donné par la déesse déclarant que le bébé a eu cette bénédiction, certains le tuaient ou l'enfermaient dans des cages.
 
IXTAB - Déesse du suicide
Ixtab (littéralement « Femme à la corde » ) était dans la religion maya la déesse du suicide, selon Diego de Landa. Dans la société maya yucatèque, le suicide par pendaison était dans certaines circonstances considéré comme une mort honorable. Ixtab était censée guider l'âme des suicidés vers le paradis, ce qui en faisait un psychopompe. La seule représentation connue de cette déesse est une illustration dans le codex Dresden, et les spécialistes pensent que cette image pourrait représenter autre chose...

 

K'INICH AJAW - Dieu du soleil
K'inich Ajaw est le dieu du soleil dans la mythologie maya. Son nom signifie «Seigneur» («Ajaw») «aux yeux solaires» ou «au visage solaire» («k'inich»). À l'Époque classique, il est étroitement associé à la fonction royale, ce dont témoigne le fait que le nom de nombreux souverains commence par «K'inich», comme le célèbre roi de Palenque, K'inich Janaab' Pakal I. Selon un mythe maya, la nuit venue, il se couchait pour se transformer en jaguar et régnait sur Xibalba, l'inframonde.

 

KUKULKAN - Serpent à plumes
Dieu de la résurrection et de la réincarnation, il vient de l'océan et y retournera peut-être un jour. Il reviendra sur terre lors de la fin du monde. Il était aussi le dieu des quatre éléments, chaque élément étant représenté par une plante ou un animal : l'air était associé au vautour, le feu au lézard, la terre au maïs et l'eau au poisson. Dans l'écriture logo-syllabique maya, Kukulkan peut être représenté par une flûte en os, un jaguar, un aigle, une piscine de sang ou un escargot. Les escaliers de la pyramide principale de Chichen Itza ont été construits de manière que le déplacement du soleil, à chaque équinoxe, projette une ombre dans le prolongement de la tête de serpent sculptée au bas de l'escalier, qui donne l'impression que le serpent monte ou descend les escaliers de la pyramide.
    }